UNIVERSITE FRANCO-GABONAISE SAINT-EXUPÉRY

La meilleure adéquation formation emploi à Libreville au Gabon

Document sans nom

Article publié par le mensuel Gabon Economie + en août 2014



Des diplômes français délivrés en terre africaine


Créée en 2012, l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry (UFGSE) est devenue en deux ans un fleuron parmi les nouveaux établissements signataires du partenariat public-privé avec le Gouvernement. En témoignent ses filières résolument innovantes : Développement durable, Relations internationales, Industries culturelles, Intelligence économique, Sciences po, en délocalisation rarissime de diplômes de Master à 100 % français de l’université Jean Moulin Lyon3 (exemple unique en Afrique) ou de l’Institut Etudes Politiques de Toulouse !

Cette université de pointe, idéalement située au niveau du Boulevard Triomphal, dans la descente de l’Union-Multipress, a été fondée dans le même esprit et d’ailleurs avec les mêmes statuts que le lycée français. Ici, un lycée de droit gabonais délivrant un baccalauréat français. Une université à 100% de droit gabonais délivrant des diplômes à 100 % de droit français, et donc de standard international incontestable. Il n’y a pas de mystère. En attestent aussi ses niveaux d’exception : 100 % de succès pour les 25 candidats et candidates de la première promotion de Master 2 (2012-2013) ; 97 % de réussite pour les 30 candidats de la deuxième promotion (2013-2014), et encore 100 % de réussite dès la première promotion des 9 premiers étudiants de Sciences Po Toulouse. La nouvelle promotion (2014-2015) compte 65 étudiants inscrits en Master2 ! Irrésistible !

64 diplômes français de Master2 en 2015

Quelle est la clé d’un tel succès dès le démarrage ? Les filières proposées sont toutes professionnelles de haut niveau, astreintes à ce titre à des périodes de stage professionnel, notamment en fin de cycle Licence, et surtout en fin de cycle Master. 64 diplômes de Master2, cela suppose donc la signature de 64 conventions de stage, et donc 64 liens directs avec le monde de l’emploi. Conventions de stages avec des administrations publiques, centrales ou locales (principalement pour les étudiants de Sciences Po), stages dans des agences et organisations internationales (relations internationales), stages dans de grandes entreprises qui cherchent à se positionner aux normes du développement durable incluant hygiène, sécurité, risques professionnels, responsabilité sociétale de l’entreprise, qualité environnementale. L’insertion se fait ainsi à double sens, car au meilleur niveau : des compétences nouvelles investies dans des secteurs d’activités qui ont eux-mêmes impérativement besoin de progresser. De là, la devise de l’établissement : « la meilleure adéquation formation-emploi ». Les meilleurs candidats sont en effet retenus pour être recrutés. Il n’y a pas de secret.

10 professeurs de France chaque année et un grand prix au concours de mandarin

Dans le fonctionnement académique, ce sont en réalité, chaque année, six professeurs de l’université Lyon 3 et quatre professeurs de Sciences Po Toulouse qui viennent à Libreville assurer un tiers des programmes de Master 2, les deux-tiers restant étant à la charge des compétences nationales reconnues par les universités partenaires. Ces compétences nationales sont aussi de très haut niveau, d’autant plus qu’elles sont pour moitié issues du monde professionnel de l’entreprise ou de la grande administration publique, et qu’elles ont été formées dans des universités ou des grandes écoles de notoriété internationale.

On allait l’oublier : à la tête de l’établissement, il y a un certain professeur Raymond Mayer, qui est loin d’être un inconnu en République Gabonaise. Lauréat de deux bourses de recherche aux USA pour préparer notamment sa thèse de doctorat d’Etat soutenue devant l’Université Paris V Sorbonne, il a acquis une vaste expérience internationale qui a été très utile et opportune au lancement de la « première université française d’Afrique », comme il aime à dire, mi-pince-sans-rire, mi-sérieux. Responsable pendant quinze ans du doctorat de sciences sociales à l’UOB, où il continue d’ailleurs à former l’élite dans les parcours de recherche, il a été élu Président de l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry lors de l’Assemblée constitutive de juin 2012 par l’association des cadres et chefs d’entreprise qui constitue le conseil d’administration de l’établissement. Il anime depuis lors, une équipe d’entreprise qui insuffle un esprit de rigueur et de décontraction à la fois, dans un établissement où vous entendez des étudiants déclarer qu’ils sont heureux : heureux de leurs cours et de leurs enseignants !

Le résultat ne se fait pas attendre : succès à 100 % dans les soutenances de rapports de stage devant les jurys des universités françaises en visioconférence. Premier prix pour un étudiant de l’UFGSE au concours de mandarin organisé cette année par l’Ambassade de la République Populaire de Chine, donnant droit à une bourse de trois ans d’études doctorales dans ce pays. L’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry pratique en effet, une initiation au multilinguisme qu’elle estime indispensable à la compréhension du monde actuel. Mandarin et arabe sont dans le cortège des offres permanentes d’apprentissage des langues internationales au sein de l’établissement.



Université Saint Exupéry | BP:4082 Libreville (Gabon) – Tél : (+241) 06 65 25 39 – Courriel : universiteufg_stexupery@yahoo.fr meubrig@yahoo.fr / created by USE.